5 épices aux bienfaits pour la santé

Les épices bonnes pour la santé

Epices un repas simple est bon pour vos papilles et surtout pour votre santé. Prenez soin de votre étagère à épices et vous bénéficierez également d’un regain d’antioxydants (substances qui protègent les cellules des dommages et radicaux libres).

«Il existe plus de 100 épices couramment utilisées en cuisine dans le monde. Les épices sont des sources concentrées d’antioxydants », explique Diane Vizthum, nutritionniste à la Johns Hopkins University School of Medicine. “Mais certains ont été plus étudiés pour leurs propriétés thérapeutiques que d’autres.”

Inutile de partir à la recherche d’ingrédients exotiques et rares – certaines des meilleures épices se trouvent sur votre marché local. La nutritionniste suggère les épices à incorporer absolument dans vos repas.

Une note: la plupart des études qui montrent des avantages utilisent des suppléments pour contrôler la dose d’épice (ou le composé actif de l’épice) que les participants consomment. Souvent, ceux-ci fournissent des doses plus importantes que ce que vous mangez normalement en une journée.

1. La Cannelle pour réduie la glycémie

Cette épice populaire provient de l’écorce du cannellier et est utilisée dans tout. La cannelle est particulièrement bonne pour les personnes qui ont une glycémie élevée. Il donne un goût sucré aux aliments sans ajouter de sucre, et des études indiquent qu’il peut abaisser le taux de sucre dans le sang chez les personnes atteintes de diabète de type 2.

La cannelle peut également offrir des avantages pour la santé cardiaque, tels que la réduction des taux élevés de cholestérol sanguin et de triglycérides. C’est particulièrement important pour les personnes atteintes de diabète qui sont plus à risque de développer une maladie cardiaque.

La cannelle ne remplace pas les médicaments contre le diabète ou un régime alimentaire contrôlé en glucides, mais elle peut être un complément utile à un mode de vie sain.

Astuce pour les repas: Essayez de la saupoudrer sur du yogourt, des fruits ou des céréales, ou utilisez-le dans des ragoûts et des piments ou dans une friture de viande.

2. Le curcuma pour lutter contre l’inflammation

Le curcuma est surtout connu pour son utilisation dans les plats de curry indiens et est devenu un super aliment à la mode pour sa capacité à réduire l’inflammation – une cause fréquente d’inconfort et de maladie.

L’un des composants du curcuma est une substance appelée curcumine. La recherche suggère qu’il pourrait réduire l’inflammation du cerveau, qui a été liée à la maladie d’Alzheimer et à la dépression. Dans une petite étude sur des adultes de plus de 50 ans, ceux qui ont consommé des suppléments de curcumine au cours de 18 mois ont eu une amélioration des résultats dans les tests de mémoire. Ils ont également déclaré être de meilleure humeur. Plus impressionnant , les scanners de leur cerveau ont indiqués beaucoup moins de marqueurs associés au déclin cognitif.

En raison de ses qualités anti-inflammatoires, la curcumine est également efficace pour réduire la douleur et l’enflure chez les personnes souffrant d’arthrite. Et les études sur les animaux indiquent que la curcumine pourrait avoir de puissantes propriétés anticancéreuses. Une étude de Johns Hopkins university a révélée qu’une combinaison de curcumine et d’un médicament de chimiothérapie était plus efficace pour réduire les tumeurs résistantes aux médicaments que l’utilisation de la chimiothérapie seule.

curcuma-tumerci

Astuce repas: Vous voulez ajouter cette épice puissante à votre alimentation ? Rappez-le sur les légumes et les viandes rôtis, saupoudrez sur votre tacos ou créez un curry.

3. Le gingembre pour soulager les nausées

Le gingembre est une plante tropicale utilisée dans les cultures asiatiques depuis des milliers d’années pour traiter les maux d’estomac, la diarrhée et les nausées. En Europe, il se présente sous diverses formes facile à consommer: sucettes, bonbons, infusions et thés. Vous pouvez également acheter la poudre séchée dans le rayons de vos magasins préférés, ou l’acheter fraîche pour faire des thés ou la râper dans des recettes.

La recherche a montré que le gingembre est efficace pour calmer les nausées liées à la grossesse et réduire les maux de ventre après une chirurgie. Certaines études ont également montré que le gingembre réduit le mal des transports ou prévient complètement les symptômes. Il peut même soulager les nausées et les vomissements induits par la chimiothérapie lorsqu’il est pris avec des médicaments anti-nauséeux. (Demandez d’abord à votre médecin avant de prendre du gingembre pendant la chimiothérapie, car il peut avoir une interaction négative avec certains médicaments.)

Gingembre-ginger

Conseil repas: Intégrez cette épice piquante à votre alimentation en l’ajoutant à des plats sautés, des smoothies ou en la sirotant dans du thé. Vous pouvez également l’ajouter aux vinaigrettes et pâtisseries maison.

4. L’ail pour améliorer la santé cardiaque

La plupart d’entre nous connaissent l’ail, la gousse à forte odeur fréquemment utilisée en cuisine. Mais ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que manger de l’ail peut protéger votre cœur des évolutions du corps qui conduisent à des maladies cardiaques.

En vieillissant, un certain durcissement des artères est normal. Cela s’appelle l’athérosclérose et se produit lorsque des dépôts graisseux constitués de cholestérol et d’autres substances s’accumulent à l’intérieur des parois de vos artères. Des facteurs tels que le tabagisme, l’hypertension artérielle et un taux de cholestérol élevé peuvent aggraver la situation. Au fur et à mesure que l’accumulation augmente avec le temps, les artères se rétrécissent. Cela peut vous rendre vulnérable aux crises cardiaques et aux accidents vasculaires cérébraux.

Les chercheurs ont lié la consommation d’ail au maintien de la flexibilité des vaisseaux sanguins, en particulier chez les femmes. De plus, des études suggèrent que la consommation d’ail peut réduire le cholestérol et les triglycérides.

L’ail est un ingrédient clé du régime méditerranéen, un style d’alimentation que les cardiologues recommandent souvent. Il peut être utilisé dans n’importe quel nombre de plats salés.

ail-garlic

Conseil de repas: Associez de l’ail frais ou en poudre avec de l’huile d’olive et du poivre pour parfumer les légumes ou utilisez-le avec du romarin pour faire un délicieux mélange de viande ou de poissons. Vous pouvez également en saupoudrer dans les soupes et les vinaigrettes.

5. Piment de Cayenne pour soulager la douleur

Le piment de cayenne est un type de piment que vous trouverez dans la cuisine du sud-ouest américain ainsi que dans les plats mexicains, créoles et cajuns. Les piments de Cayenne contiennent une substance appelée capsaïcine. C’est ce qui les rend épicés et aussi ce qui peut soulager la douleur.

La capsaïcine réduit le nombre de signaux de douleur envoyés à votre cerveau. Le résultat ? Vous n’enregistrez pas autant d’inconfort. Il agit sur la douleur causée par l’arthrite et les lésions nerveuses liées au diabète. Vous pouvez appliquer des crèmes à la capsaïcine directement sur les articulations et les muscles.

Les recherches en laboratoire et les études sur les animaux suggèrent que la consommation de piment de Cayenne peut également aider à soulager quelque chose qui cause beaucoup de douleur interne: les ulcères. Bien que les gens associent souvent les aliments épicés aux maux d’estomac, la capsaïcine aide à réduire les ulcères en limitant la croissance d’une bactérie causant des ulcères (Helicobacter pylori ou H.pylori), en réduisant l’excès d’acide gastrique et en augmentant le flux sanguin.

cayenne

Conseil cuisine: Utilisez cette épice chaque fois que vous souhaitez ajouter de la chaleur à vos aliments. Il est excellent dans le chili, les soupes, les ragoûts et la viande. Pour une touche amusante, ajoutez au chocolat chaud.

Les moyens les plus sains d’utiliser les épices

Que vous utilisiez des épices fraîches ou séchées, vous obtiendrez toujours des effets bénéfiques, dit Vizthum. Mais, prévient-elle, «Si vous faites frire ou griller des aliments avec des épices, cela diminue les antioxydants. Cependant, la cuisson au micro-ondes, le mijotage ou le ragoût des aliments avec des épices augmentent en fait les niveaux d’antioxydants des épices. »

Si vous êtes tenté de prendre des suppléments pour augmenter votre dose de ces composés bénéfiques, il est important de noter que les compléments commerciaux ne sont pas strictement réglementés, ce qui signifie que vous ne pouvez pas être certain de ce que les pilules contiennent réellement c’est surtout vrais aux usa mais moins en Europe. Certaines organisations tierces effectuent des tests pour vérifier la qualité et le contenu de principes actifs dans les compléments. Si vous envisagez de prendre un complément, parlez-en à votre médecin ou à votre diététiste.

Main Menu